se connecter demande d'accès inscrire une activité
Trouver ce qui se passe en Montérégie
 
RECHERCHE AVANCÉE -+

Catégories et types d'activités +-

Lieu de l'activité + -

Clientèle + -

Accessibilité + -

Caractère de l'activité + -
Inscris ton activité ou événement de loisir


Cheminement d’un jeune qui veut faire du bénévolat!


Manuel Carpentier
17 avril 2018

Le bénévolat pour moi a commencé sans même le savoir. Le mot bénévolat ou bénévole n’était pas quelque chose d’utilisé dans mon vocabulaire. La seule personne qui disait faire du bénévolat, c’était ma grand-mère lorsqu’elle allait à la bibliothèque municipale pour placer des livres et faire des prêts.

On peut dire que ça ne rend pas le mot bénévolat très «sexy» pour un adolescent de placer des livres à la bibliothèque.

Par contre, il y avait des bénévoles un peu partout dans toutes les activités que je pratiquais. Nous les nommions par leur poste : entraîneur, officiel, registraire, membre de comité de parents, etc. Les personnes étaient présentes et je ne me questionnais pas par rapport à leur motivation d’occuper leur rôle. La réalité du salaire n’était pas une préoccupation pour moi à ce moment-là.

Laissez-moi une chance, j’étais jeune et personne ne m’avait expliqué.

Lorsque je suis entré au cégep, j’ai commencé à m’impliquer dans l’objectif de pouvoir donner un coup de main à une cause qui me tenait à cœur. Pour moi ce n’était pas du bénévolat, c’était dans le but de redonner et d’apprendre de nouvelles choses qui ne sont pas enseignées à l’école. C’était naturel pour moi de donner de mon temps.

Et puis, j’ai commencé à m’impliquer dans un Conseil d’administration. Lorsque tu es le moindrement motivé, ce n’est pas long que les gens te nomment président de l’association. Ce fut probablement une des parties de ma vie où j’ai pu apprendre le plus sur moi-même et sur le fonctionnement d’un OSBL. Par contre, je me suis rendu compte quelques années plus tard des erreurs que je faisais en tant que président. Je constate que j’improvisais beaucoup et que je faisais du mieux que je pouvais avec les connaissances que j’avais.

Pour moi, durant toutes ces expériences de temps et d’implication, ce n’était pas du bénévolat, c’était naturel. J’en retirais une grande fierté et de voir l’impact dans ma communauté, c’était pour moi mon salaire.

Bonne semaine à vous tous qui êtes impliqués dans votre communauté et qui croyez en une cause. Peut-être que, comme moi, vous n’êtes pas des bénévoles, mais des gens qui ont envie de s’investir. Peu importe le terme utilisé, vous méritez de vous faire dire Merci pour votre temps!

Très chers bénévoles, merci du fond du cœur pour tout!

Manuel Carpentier | Loisir et Sport Montérégie | Conseiller en loisir - Bénévolat et Jeux du Québec Rive-Sud

 

 

 

 

 

 

 

 

Je Clic Loisir en Montérégie © 2018 Loisir et Sport Montérégie